Master (M1) E-MIAGE Description de la formation

 public cible et objectifs de la formation

1. Public cible

Alors que le dispositif est réservé en France métropolitaine aux étudiants de formation continue, au plan international, il peut concerner tous types d’apprenants, étudiants en formation initiale comme professionnels en formation continue.

Pour cet appel à candidatures, le candidat devra être titulaire d’une licence (L3) d’une filière de préférence MIAGE ou informatique. Pour les candidats, postulant au titre de la formation continue et ne possédant pas les diplômes précédents, une validation des acquis sera nécessaire.

2. Objectifs de la formation

L’objet du programme E-MIAGE est de proposer une version « à distance » de la filière Miage pour atteindre un nouveau public :

  • les informaticiens en activité au titre de la formation continue
  • les étudiants non disponibles pour une intégration dans les dispositifs présentiels
  • les étudiants étrangers (d’où le qualificatif « international » et la possibilité d’un multilinguisme).

Mais aussi pour positionner en formation ouverte et à distance les universités partenaires comme acteurs privilégiés de la formation des informaticiens d’entreprise :

  • en concertation avec les milieux professionnels et industriels
  • en s’appuyant sur le réseau Miage
  • sous l’animation et la gestion de la Conférence des Directeurs de Miage.

La filière Miage à distance est découpée en modules thématiques de même poids (crédits ETCS), sauf cas spéciaux, permettant de définir des parcours de formation tenant compte des acquis personnels, académiques ou professionnels des apprenants. Elle s’inscrit donc de plein droit dans la réorganisation des études universitaires en LMD (le processus dit « de Bologne ») et permet une application souple des textes légaux français sur la Validation des Acquis de l’Expérience (2002).

Un parcours de formation peut être diplômant et conduire à l’obtention d’une certification nationale garantie par le Ministère français de l’Education Nationale dans le cadre des habilitations des universités ou simplement qualifiant par acquisition de savoirs et savoirs faire thématiques. La modularisation permet aussi l’obtention de pré-requis pour intégrer un cycle diplômant.

BMP - 52.1 ko

 dispositif de formation

1. Dispositif général

Il comporte la dualité courante des formations adossées à l’utilisation d’Internet :

  • des contenus en ligne accessibles à partir d’un site Web
  • un accompagnement pédagogique des apprenants (tutorat).
  • d’exercices et de tests
  • de travaux proposés aux étudiants
  • d’informations diverses

Sur le plan de l’organisation pédagogique, prenant en compte la spécificité largement « formation continue » des publics, l’unité de temps d’apprentissage est le semestre (de janvier à juin et de juillet à décembre).

Si cela s’avère nécessaire, les candidats sélectionnés auront à leur disposition les moyens techniques et humains déployés par l’Agence Universitaire de la Francophonie dans ses Campus numériques francophones et dans ses Centres d’accès à l’information.

Un ou plusieurs modules de formation peuvent être étudiés pendant le semestre avec un accompagnement pédagogique composé :

  • du tutorat par messagerie électronique (correspondance privée entre formateur et apprenant)
  • de la correction personnalisée de travaux (devoirs) proposés (généralement 3 devoirs par module et par semestre)
  • de réunions ou chats sur le réseau
  • de la participation aux forums de modules (questions publiques, réponses publiques).

2. Rythme pédagogique

En principe aucun rythme n’est imposé (mais il faut obtenir un diplôme en trois ans maximum). Toutefois :

  • les contenus en ligne sont accessibles dès l’inscription et le règlement des droits.
  • le tutorat fonctionne par semestre : un module (ou plusieurs) est censé être préparé en un semestre : de début janvier à fin juin ou de début juillet à fin décembre. Le calendrier de remise des travaux proposés, des forums en direct et des examens est calibré sur le semestre. Un étudiant inscrit au cours d’un semestre ne peut bénéficier du tutorat que le semestre suivant.

Exemple : un étudiant inscrit en avril bénéficie des contenus en ligne immédiatement, mais son tutorat, sur les modules qu’il a choisi de préparer, ne commence que le 1er juillet ; la date des prochains examens est fin décembre.

Le Master M1 à distance est composé des modules 16 suivants :

  • 14 modules obligatoires :
  • C106 – Analyse de données( 3 ECTS)
  • C107 – Processus stochastiques et simulation (3 ECTS)
  • C214 – Réseaux et protocoles (3 ECTS)
  • C215 – Bases de données avancées (3 ECTS)
  • C216 – Architecture client-serveur (3 ECTS)
  • C218 – Projet informatique (3 ECTS)
  • C305 – Analyse et conception orientée objet (3 ECTS)
  • C306 – Ingénierie du logiciel (3 ECTS)
  • C307 – Intégration de logiciels (3 ECTS)
  • C308 – Projet de conception (3 ECTS)
  • C409 – Analyse financière et contrôle de gestion (3 ECTS)
  • C507 – Anglais (3 ECTS)
  • C510 – Etudes et recherche (3 ECTS)
  • C603 - Projet professionnel (stage en entreprise – 15 ECTS)
  • 1 module d’informatique à option parmi
  • C217 - Principes de base de l’intelligence artificielle (3 ECTS)
  • C224 - Unix avancé
  • 1 module de gestion parmi
  • B4xx – modules de gestion (non faits ) de la Licence e-Miage (3 ECTS)
  • C410 – Jeu d’entreprise (3 ECTS)

 renseignements complémentaires

Vous trouverez des renseignements complémentaires sur le consortium E-MIAGE et la formation : http://www.e-miage.fr

 appel à tuteurs

En parallèle à cet appel à candidatures, l’Association Consortium E-MIAGE avec le concours de l’Agence universitaire de la Francophonie, lance un « appel à tuteurs » afin d’intégrer dans l’équipe pédagogique de la formation des enseignants des pays francophones du Sud et de l’Est. Ces enseignants, après une éventuelle période de formation, pourront être en charge d’une partie du tutorat à distance ou servir de référent local pour les étudiants et apprenants sélectionnés.

Si vous êtes intéressés, envoyez votre curriculum vitae et une lettre de motivation à l’adresse : elkadiri@uae.ma

 autre dimension internationale

La stratégie de l’Association Consortium e-miage est de créer ou d’aider à la création de centres associés dans les pays où le nombre d’étudiants le permet. Un centre associé est un centre partenaire géré par une ou plusieurs écoles ou universités généralement ; il peut s’agir de structures publiques comme privées. Un centre associé est au minimum :

  • un centre de ressources offrant la possibilité d’utiliser des postes clients et de se connecter aux ressources pédagogiques et aux services de tutorat.
  • une équipe de tuteurs « locaux » qui prennent le relais des tuteurs français dans l’accompagnement pédagogique des apprenants dans les différents modules proposés.
  • un centre pour les regroupements physiques des apprenants.
  • un centre de préparation aux diplômes de la filière Miage et, en particulier, un centre d’examen (les conditions d’examen sont identiques quels que soient les centres).

Le centre associé peut aussi conduire :

  • à des développements coopératifs de nouveaux modules
  • à la traduction dans la langue nationale des modules existants en français.

© 2006-2019 AUF |